02/06/2021

Parc naturel régional du perche.png

Des légumineuses locales et durables dans le Perche

Connaissez-vous les légumineuses et leurs vertus ? Il s’agit des « légumes secs » : lentilles, pois cassés, pois chiches, haricots, fèves et soja. Il en existe de toutes formes et de toutes les couleurs : et si on redonnait une chance aux oubliées de nos assiettes ?

Economiques, mais pas que !
En France, la consommation de légumineuses a été divisée par 4 en 60 ans : autant dire qu’elles n’ont pas vraiment la cote… Pourtant, nos voisins européens en mangent 2 fois plus, et le reste du monde 4 fois plus ! Et pour cause : les légumineuses ne coûtent pas cher tout en remplissant l’estomac… Mais ce n’est pas tout ! Riches en fibres, en fer, en protéines végétales et en vitamines, elles sont de véritables trésors nutritionnels. Elles ont également un rôle fondamental à jouer dans la transition agricole puisqu’elles peuvent se cultiver en France, alors que 70% d’entre elles sont encore importées aujourd’hui. Et pour couronner le tout, elles ont la capacité de capter l’azote. Résultat : moins d’apports d’engrais mais aussi moins d’émissions de gaz à effet de serre !

Des légumineuses dans le Perche : le projet du Parc
Pour toutes ces raisons, le Parc souhaite relocaliser la production de légumineuses sur son territoire mais aussi redorer leur image et sensibiliser le grand public à leurs nombreux intérêts. Tous les habitants du Perche sont donc invités à répondre à un questionnaire en ligne (disponible également sur le site internet et la page Facebook du Parc). Les réponses recueillies permettront de mieux connaître les habitudes alimentaires locales, de mieux cibler les actions du projet et d’engager une démarche collective et durable dans le Perche !

Au cœur du projet : la restauration collective ! Des formations seront proposées aux agents pour faciliter l’introduction de légumineuses locales et de qualité dans les cantines et restaurants collectifs du territoire. Autre point non pas des moindres, l’introduction de protéines végétales locales dans le menu végétarien imposé par la loi EGALIM est une opportunité pour faire la part belle, dans les autres menus, à d’autres produits locaux et de qualité. Parmi eux, la viande issue de l’élevage bovin traditionnel du Perche qui participe à la qualité de ses paysages.

Et si malgré tout les légumineuses ne vous ont pas séduit, rendez-vous prochainement à des ateliers grand public pour se refamiliariser avec ces aliments et proposer des recettes originales !
Répondre au questionnaire : https://framaforms.org/legumineuses-du-perche-1617808503

Contact et renseignements : Marie Fétiveau, chargée de mission Filières et agroécologie – 02.33.85.36.36

Ce projet est en partenariat avec la Chambre régionale d’agriculture de Normandie et financé par l’Europe (FEADER) et la Région Normandie. Il s’inscrit dans le Projet Alimentaire de Territoire, coordonné par le Parc naturel régional du Perche et les Plans Protéines végétales aux niveaux national et régional normand.